Archives de l’auteur : Sylvain Taramini

Célébration de la Ste Cécile 2021

Il est une tradition qui perdure depuis de nombreuses années, le concert de Sainte-Cécile de l’Union Musicale de Château-Thierry.

L’Orchestre d’Harmonie de Château-Thierry revient sur la grande scène du Palais des Rencontres le Dimanche 05 Décembre 2021 pour fêter Sainte Cécile, patronne de la musique, des musiciens, des compositeurs, des luthiers, des chanteurs.  Se présenteront sur la scène plus de 40 musiciennes et musiciens, issus de l’Union Musicale et du Conservatoire Municipal.

C’est avec enthousiasme et bel accord que cet orchestre fait partager depuis plus de 150 ans sa musique.  Un hommage sera rendu à deux illustres membres de l’association : Mr Roger Gravelin et Mr Marcel Caurier.

Alors sans plus attendre, venez fêter la Sainte Cécile avec eux !

Dimanche 05 Décembre 2021 à 15h00                             

Entrée Libre, sans réservation

Pass Sanitaire Impératif (ou Test PCR -72h)

Port du Masque

Durée 1h30

Comme à l’accoutumée, ils vous ont réservé un programme alléchant, vous feront voyager entre différents styles sur des compositions pour orchestre d’harmonie, avec un hommage à L.V. Beethoven (250 ans en 2020), L’Orchestre d’Harmonie aura le plaisir d’accompagner Mme Kyungsun Yoo, professeur de piano au conservatoire municipal de Château Thierry, dans une œuvre de L.V. Beethoven sur le Concerto n° 5 en mi bémol majeur, Op. 73 ‘Empereur’ – II. Adagio un poco moto.

Mais aussi des œuvres de Hector Berlioz, Mao Yuan et Dmitri Shostakovich, une partie « variété » avec un hommage à Charles Aznavour, le titre phare de Pink Floyd « Another Brick in the Wall », une incursion dans le thème des dessins animés de Disney avec « The Lion King ».

Retour de l’orchestre à l’Eglise St Crépin,

Les Musiciens se retrouveront également, pour la célébration de Ste Cécile lors de la messe dominicale le dimanche 21 novembre à 11h00, à l’église St Crépin de Château-Thierry.

S’évader en Musique

S’évader en musique ! Les improbables de l’Union Musicale de Château-Thierry ont un nouveau projet pour cette fin d’année.  Faire tomber les murs… Ils attaqueront le 28 novembre ceux de l’EPHAD ORPEA Les Millésimes à Château-Thierry, le 04 décembre ceux de l’EPHAD des Portes de Champagne à Chézy sur Marne, et l’ORPEA Les Fables à Château-Thierry le 18 décembre. Ils partiront fin décembre à l’assaut des hauts murs du centre pénitentiaire avant de traverser ceux du centre hospitalier le 1er Janvier 2022.  De belles échappées en perspective.

Adieu Marcel

Marcel Caurier nous a quitté le dimanche 26 septembre 2021.
Marcel était toujours membre de l’Union Musicale de Château-Thierry comme vice-président.
L’Union Musicale était sa passion, il y consacra une grande partie de son existence.
 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Marcel-Caurier-818x1024.jpg.


Parmi les musiciens de l’Union Musicale de Château-Thierry, Marcel, a toujours été le plus fidèle des
instrumentistes avec son éternel baryton.
Il ne totalisait pas moins de 75 années au sein de l’Union Musicale.
Il a commencé en 1943, sur un vieux baryton, en mauvais état. Il nous disait :
« A l’époque, on n’avait pas de moyens. Après 2 ans de solfège, j’ai intégré l’Union Musicale et je ne
l’ai plus quittée depuis. J’étais tellement mordu que je préférais refuser des invitations qu’une
séance de musique ! Malgré mon âge, j’ai toujours la même motivation, le plaisir de retrouver les
membres, et la dynamique qui nous porte. »
 
Alerte, l’œil vif et pétillant, ce mélomane était intarissable sur l’histoire et l’évolution de l’association
qu’il côtoyait depuis sa plus tendre enfance. Aucun de ses parents ne jouaient de la musique. Seul
l’attirance qu’il avait pour l’harmonie municipale l’a conduit vers les cours de solfège.
Il nous disait :
« Étant à l’école communale, avec quelques copains, nous avions envie d’aller à l’Union Musicale
pour y apprendre la musique et défiler avec les beaux costumes, les instruments, dont le baryton, qui
me faisaient rêver »
Son premier concert, il s’en souvenait, c’était au Château Médiéval. Son instrument ? Toujours le
même depuis le premier jour, le baryton. « Je n’ai jamais changé, on ne me l’a jamais demandé non
plus… « aimait-il dire.
Une anecdote l’a particulièrement marquée, que nous racontait régulièrement Frédéric Jacquesson
alors président de l’Union Musicale, que Marcel affectionnait beaucoup, lors de ses prises de parole.
C’était un soir de 1944, le couvre-feu n’était pas loin. Il revenait d’une séance de répétition lorsqu’il
s’est fait interpeller par un soldat allemand en faction. Comme il ne parvenait pas à se faire
comprendre, il lui a présenté son cahier de solfège. « Ah, musique, musique » s’est écrié le militaire,
qui l’a autorisé à poursuivre son chemin. « J’ai dû avoir affaire à un allemand qui aimait la musique »
ironisait-il.
 
Marcel aimait évoquer, avec passion, ses souvenirs des sorties et défilés « A l’époque, nous donnions
des concerts au jardin des Petits-Prés, puis nous défilions, parfois jusqu’à Brasles, où nous donnions
un autre concert » Il aimait aussi parler de ses six voyages à Mosbach, dans le cadre du jumelage, et
se souvenait très bien du reportage télévisé en 1975 sur une grande chaîne nationale.
Lorsqu’il part accomplir ses obligations militaires, ses aptitudes sont très vite mises à contribution.  Il
rejoint la musique du 93 e régiment d’infanterie de Courbevoie. Il a fréquemment participé aux
cérémonies de ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe.
Marcel était en mesure d’énumérer les douze présidents qu’il a connus à la tête de l’Union Musicale,
sans compter les directeurs qui se sont succédé. Sa dernière distinction trône sur la cheminée du
salon entre Mozart et Beethoven. Il s’agit du diplôme de la médaille d’honneur du vétéran « OR »
avec couronne qui lui a été décernée par la confédération musicale de France.
Marcel participe à son dernier défilé en 2017, non pas qu’il voulait prendre sa retraite musicale mais
se sont ses jambes qui lui ont indiquées le moment d’arrêter.
Marcel Caurier soutenait les jeunes élèves du centre de formation de sa société de musique, il nous
disait toujours… « C’est la relève et c’est important ». Il était heureux de voir la société entre de
bonne main avec la présidence de Sylvain Taramini succèdant à Frédéric. Cela comptait beaucoup
pour lui.
Adieux Marcel, nous ne t’oublierons jamais et tu seras toujours présent dans cette salle, au nom de
ton ami, Roger Gravelin, où tu as passé 75 ans de ta vie.

Retour en Images – Fêtes Jean de La Fontaine

Le rendez-vous de juin a été reporté en septembre en raison de la pandémie qui faisait encore des siennes au début de lété. Une bonne idée. Un recul pour un immense succès populaire sinon identique voire amplifié à celui des précédentes éditions de cette fête de Jean de La Fontaine à Château-Thierry.

Un défilé au top

Dimanche, tôt dans laprès-midi, la foule se pressait déjà sur les allées proches du fleuve et à proximité de la place des États-Unis pour profiter du grand défilé

Favorisé par un temps qui sest maintenu e soutenu par lambiance exceptionnelle qui sest emparée de toute la cité, le défilé a renoué avec les plus belles fêtes dantan le tout autour du bon Jean qui, de son carrosse a salué le peuple de Château-Thierry.

Reprise des Répétitions

Nous vous annonçons la reprise des répétitions de l’Orchestre d’Harmonie à compter du Samedi 05 Juin à 15h00 au jardin des Petits Prés, au niveau du kiosque à musique. Et le Vendredi 02 Juillet à 20h30 au port à Sable en Bord de Marne.

Retour en photos